English français
Free Software and Open Source Foundation for Africa
Élection du conseil 2021
Le dimanche 31 janvier 2021, les membres de la Free Software and Open Source Foundation for Africa choisiront leur prochain leadership parmi les nominés ci-dessous. Si vous votez, les informations ci-dessous peuvent être utiles. Si vous êtes un candidat, confirmez que vos informations sont exactes. Cliquez sur la photo du candidat pour plus d'informations.

L E S   N O M I N É S

Françoise Mukuku

Je suis Françoise Mukuku, une Congolaise (RDC) née et élevée à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo. J'ai voyagé entre les différentes provinces. Je suis activiste et chercheuse sur les questions de genre. Actuellement, je suis le PDG de conseillers Amazone , une entreprise sociale qui accompagne les petites organisations travaillant sur des programmes sociaux ayant un impact sur la vie des femmes. Je suis également président de la section ISOC RDC (premier mandat), membre de l'organisation congolaise du logiciel libre (ACOULL), formateur en sécurité en ligne, militant politique pour la liberté en ligne et passionné par l'intersection qui existe entre technologie, droits et le développement.

Mes objectifs sont de contribuer à la relance de l'organisation, de faire de FOSSFA une organisation inclusive où les femmes et les filles, les minorités linguistiques et sociales contribuent et ont une voix. En tant que secrétaire du conseil d’Urgent-Action Fund-Africa (une organisation régionale), j’apporte également ma réflexion stratégique et mes compétences en matière de collecte de fonds. Je voudrais m'assurer que FOSSFA dispose des ressources nécessaires pour devenir l'une des principales organisations africaines consultées et qui compte sur les questions liées à la technologie.

Juma Lungo

Je suis tanzanien, titulaire d'un doctorat, dont les recherches ont porté sur le développement de logiciels libres et open source. Je suis un membre actif de la Free Software and Open Source Foundation for Africa (FOSSFA) depuis de nombreuses années. En 2006, j'ai créé Zalongwa Technologies en Tanzanie, une société de développement de logiciels qui fournit des logiciels grâce à l'utilisation de logiciels Open Source. La société est active et offre une plate-forme pour former des jeunes et des jeunes talentueux passionnés par la programmation Open Source. Au sommet de sa réalisation et de sa reconnaissance en Afrique, Zalongwa Technologies a accueilli le projet initié par FOSSFA, ICT @ Innovation, en 2012 - son premier en Tanzanie. J'ai été le pionnier de l'utilisation de l'Open Source pour informatiser les systèmes dans divers secteurs tels que la santé, l'eau, l'éducation, les ressources humaines et les services financiers dans plusieurs pays dont la Tanzanie, le Nigéria, le Cameroun, le Zimbabwe, la Sierra Leone, le Malawi et le Mozambique.

Tout au long de ma carrière, j'ai publié de nombreux articles et impliqué dans divers cabinets de conseil, liés aux systèmes d'information logiciels Open Source, aux données ouvertes, aux systèmes géo-TIC, au génie logiciel et aux systèmes d'information de base de données. J'aspire à devenir l'un des leaders de FOSSFA pour relancer l'organisation et renforcer son rôle de champion de l'utilisation des logiciels Open Source en Afrique - une mission qui sauvera de nombreuses organisations africaines de l'utilisation de logiciels propriétaires prédateurs.

En tant qu'académicien, j'ai appris au fil des ans que l'utilisation de logiciels Open Source saute les compétences de programmation en Afrique, de sorte que les Open Sources offrent l'opportunité d'améliorer, de réviser et d'apprendre d'autres programmeurs de code source ainsi que de permettre aux organisations de mettre en œuvre des logiciels durables qui ne reposent pas sur un seul fournisseur de support verrouillé.

Edwin Okugbo

Je suis Edwin Okugbo, un ingénieur technique passionné avec des années d'expérience dans les logiciels libres et open source, et dans la communauté FOSS (Afrique et dans le monde). J'ai été un grand défenseur des progrès des logiciels libres dans l'espace africain. Je suis originaire de l'État du delta du Nigéria, en Afrique de l'Ouest. J'ai participé à la création de nombreux outils pour les organisations et aussi pour la communauté FOSS. J'ai beaucoup d'expérience dans le travail en équipe et dans le rapprochement des gens pour atteindre les objectifs fixés, quelles que soient leurs différences.

En tant que grand joueur d'équipe, je suis passionné et énergique; pourtant, compréhensif et humble en travaillant avec tout le monde autour de lui. Je suis polyvalent et j'ai continué à utiliser mon large éventail de compétences pour aider à bâtir l'humanité à travers l'Afrique. Ma devise est de toujours tenir parole autant qu'il est en mon pouvoir de le faire.

Dapo Ladimeji

J'étais un membre original des fondateurs de FOSSFA et le premier trésorier. J'ai défendu l'Open Source dans de nombreux forums, y compris l'ONU à New York, en Autriche et à Genève, et j'ai écrit un manifeste pour FOSSFA il y a des décennies. Je me suis battu sans relâche pour la bonne gouvernance chez FOSSFA parce que je crois que sans elle rien ne sera accompli.

Si j'étais élu, je chercherais à mettre à jour la mission de FOSSFA pour inclure 4IR, les villes intelligentes, le gouvernement ouvert et l'inclusion sociale. Robert Steele a cherché à mettre à jour la mission américaine d’Open Source («Open Source Everything»: données ouvertes, accès libre, spectre ouvert) et nous devons faire de même pour l’Afrique. Si nous pouvons mettre à jour notre mission, nous pouvons obtenir l'adhésion de la société, des entreprises et des gouvernements, créant de meilleures villes et une vie meilleure pour la société et pour les membres de FOSSFA.

Je suis comptable agréé et j'ai conseillé de nombreux pays du monde principales sociétés Internet. J'ai aidé mon fils de 15 ans à construire le PC le plus rapide du monde (pendant 2 semaines). Aux prix d’aujourd’hui, il ne coûte que 15 000 dollars.

Stephen Mawutor Donkor

Je suis un Ghanéen basé à Accra, au Ghana. Je suis un ingénieur en télécommunications de formation qui possède une bonne compréhension des technologies de l'information et de la communication (TIC). En tant qu'entrepreneur, je suis le fondateur de Stevdok Limited; une start-up technologique qui fournit des services basés sur la localisation et des solutions open source. Je suis responsable du groupe d'utilisateurs Linux Accra et j'ai dirigé plus de 7 ans de célébrations mondiales de la Journée de la liberté du logiciel au Ghana. J'ai dirigé une cartographie participative et des risques de catastrophe en utilisant OpenStreetMap dans le cadre du projet Open Cities Africa. Je suis également le coordinateur des jeunes pour le forum sur la gouvernance de l'internet au Ghana (GhanaYouthIGF), un membre de la société Internet et un facilitateur bénévole à l'American Embassy Corner où je forme des gens aux compétences numériques.

Mon objectif est de voir un FOSSFA prospérant sur la meilleure communauté de pratique et ayant une approche globale pour construire un avenir progressif que nous envisageons aujourd'hui comme possible pour tous, quel que soit le sexe, le statut ou l'emplacement.

Ismail Settenda

Je suis basé en Ouganda et actuellement consultant principal chez ICT-Pros Consultants Ltd, une société de solutions de réseautage et d'hébergement, ainsi que l'administrateur de cybersécurité et de réseau à l'Université islamique d'Ouganda. Je suis titulaire d'un MBA en technologies de l'information ainsi que d'un hacker éthique certifié avec plus de 14 ans d'expérience en informatique, principalement dans la sécurité des réseaux et les services évolutifs.

Je passe régulièrement du temps à dispenser des cours en ligne sur les opérations réseau et Fondamentaux Linux en liaison avec l'équipe Internet Society-Africa. Avant cela, j'étais également instructeur de cours bénévole et membre du comité d'organisation du Tanzania Network Operators Group (TzNOG), la section localisée du African Network Operators Group (AfNOG) et j'ai également enseigné des cours de gestion de projet d'administration de serveurs Linux.

< p> Je défends les logiciels libres pendant un certain temps en tant que je gère et participe à des projets communautaires locaux, à savoir TzNOG et la communauté Linux d'Arusha et auparavant gestionnaire de la Tanzania Internet Service Providers Association (TISPA) et pendant ce temps-là, j'ai largement participé à l'ensemble des points d'échange Internet locaux ainsi que l'hébergement des caches locaux Google et Facebook pour renforcer le service local et la résilience. En outre, a été membre de plusieurs comités tels que le Comité consultatif technique (TAC) du CERT (TZ-Cert) de la Tanzanie, le groupe de travail IPv6 et a largement collaboré avec la Tanzania Communications Authority (TCRA) et le Tanzania Network Information Center (TzNIC) sur un nombre de projets.

Si je suis élu, j'ai l'intention de contribuer à faire en sorte que les FOSSFA deviennent une force pertinente sur le continent et être un partenaire plus contemporain et stratégique, travaillant avec d'autres sociétés, entreprises et gouvernements similaires pour créer des emplois, mieux des opportunités pour nos jeunes, des villes plus intelligentes, une meilleure autonomie dans la gestion et le développement de logiciels locaux.

Onyeibo Oku

Je passe par "twohot" au sein des communautés Open Source (ou @twohot, @onyetwo dans les plateformes sociales). Je suis nigérian et je suis titulaire d'une maîtrise en architecture (pensez bâtiments, pas logiciels). Les gadgets me fascinent. Plus encore, les plus intelligents. Mon intérêt pour les ordinateurs s'est développé avant le secondaire. Le codage en tant que passe-temps en est le résultat. J'ai représenté le projet Fedora dans IDLELO-5 hébergé par FOSSFA entre le 19 et le 23 mars 2012. Je suis toujours actif dans la communauté Fedora . Demandez à Fedora, et les équipes d'assurance qualité peuvent attester de ma participation. L'année dernière (2020), j'étais parmi les les dix meilleurs participants sur le Demandez à la plateforme Fedora. J'adore voir les jeunes explorer des outils qui libèrent leur créativité. En dehors des communautés open source, je donne des conférences à l'Université d'État des sciences et technologies d'Enugu, au Nigeria.

À l'intérieur de FOSSFA, j'ai appris en observant d'abord avant de m'aventurer jusqu'au niveau du Conseil. Je suis actuellement responsable du comité directeur. En direction, nous croyons au travail d'équipe et nous espérons que ce prochain Conseil portera cette approche à un tout autre niveau. Les Africains se débattent lorsqu'il est nécessaire de travailler ensemble. Nous devrions briser ce jinx jusqu'à son histoire. Si je suis élu, je ferai pression pour une mise en œuvre définitive des propositions correctives présentées par le comité de pilotage. FOSSFA doit se reconstruire à partir de la base. Les femmes représentent environ 9% des membres actifs de FOSSFA. Cela doit aussi changer. Lors du récent exercice d'enregistrement, 0% (aucun) étaient des étudiants. Nous devons aller vers notre peuple (Africains) et mettre la main à la pâte (en fournissant une perspective et en identifiant les talents). Les Africains doivent comprendre les enjeux de l'arène technologique, puis prendre des mesures pour enrayer une autre forme d'esclavage qui émerge. Avec une adhésion définie, je contribuerai à rendre la valeur et la confiance à FOSSFA. La valeur attire le financement. Ajoutez de la confiance à cela et FOSSFA peut rester sur la bonne voie dans sa mission pendant une bonne durée.

AITI-KACE

Le Centre d'excellence Ghana-Inde Kofi Annan dans les TIC (AITI-KACE) a été créé en 2003 grâce à un partenariat entre le gouvernement du Ghana et le gouvernement de l'Inde. C’est le premier institut de technologie de l’information avancée du Ghana chargé de stimuler la croissance du secteur des TIC dans la CEDEAO. Notre installation ultramoderne offre un environnement dynamique pour l'innovation, l'enseignement et l'apprentissage ainsi que la recherche pratique sur l'application des TIC pour le développement (ICT4D) en Afrique.

En tant que développement des capacités TIC et Centre d'innovation, nous avons une vaste expérience et expertise dans les domaines de; Gestion de bases de données, systèmes d'information d'entreprise, sécurité des réseaux et de l'information, application des systèmes d'information géographique, recherche et innovation, mise à niveau des systèmes et déploiement de projets TIC.

À ce jour, le centre a répondu aux besoins de conseil de certains grands locaux et des organisations multinationales telles que la Banque mondiale, l'UNESCO, le PNUD, le haut-commissariat du Canada, les centres d'information communautaire du DFID au Ghana, l'Initiative pour les données ouvertes du Ghana, pour n'en citer que quelques-unes.

AITI-KACE est heureuse de mettre à profit sa riche expérience pour aider FOSSFA à passer à son niveau supérieur. Nii Okai Quaye nous représentera au Conseil FOSSFA. Il est un ingénieur logiciel ghanéen. Il est membre de longue date du groupe Linux Accra. Au fil des ans, il a développé des solutions avec les logiciels libres dans divers domaines, notamment la santé, l'agriculture, le divertissement et les médias. Nii est actuellement membre du corps professoral de l'AITI-KACE et travaille avec la direction de la recherche et de l'innovation et de l'innovation. Ses recherches actuelles portent sur l'application de l'apprentissage automatique au développement d'applications de commerce électronique en milieu rural.

Bernard Ojengwa

Je suis directeur de l'ingénierie chez Neu Inc., plate-forme gérée basée à Seattle qui assure le nettoyage des locations de vacances. Neu travaille en étroite collaboration avec l'Alliance nationale des travailleurs domestiques pour offrir des possibilités d'emploi à diverses minorités sous-représentées. J'ai plusieurs années d'expérience à contribuer à la communauté Open Source en tant qu'éducateur, contributeur / réviseur de code et administrateur. J'ai commencé et nourri la plus grande communauté technologique de l'Université du Nigéria et co-fondé l'une des premières communautés technologiques axées sur les femmes au Nigéria, les codesses aujourd'hui disparues.

Auparavant, en tant que première Coordonnatrice technique chez Andela, j'ai lancé / piloté la démarche de l'entreprise visant à encourager les membres de l'équipe à s'engager avec la communauté en organisant des événements et en parlant dans diverses universités à travers le pays. Étant un apprenant passionné, je fais de mon mieux pour suivre les technologies actuelles et les tendances en constante évolution pendant mon temps libre, et généralement m'entourer de tout ce qui concerne la technologie. En tant que membre du conseil d'administration, j'apporterai mon expérience de plusieurs années pour aider l'impact et la visibilité de FOSSFA à l'échelle.

Ruth Mary Kemigisha

Bonjour. Je m'appelle Ruth Mary Kemigisha, une Ougandaise. Je suis consultant en santé publique, clinicien et infirmier en santé mentale travaillant actuellement avec les Nations Unies à la base de soutien d'Entebe. Je suis un fanatique de la technologie qui aime explorer davantage la façon dont la technologie peut améliorer la santé.

Un jour, lors d'un hackathon, mon groupe et moi avons présenté une idée de la carte de la clinique et remporté le prix de la meilleure santé publique. Malheureusement, nous n'avons pas pu passer parce que nous manquions de rythme technologique. A partir de ce moment, j'ai réalisé qu'il était important d'avoir une collaboration dans tous les secteurs de spécialité.

Je crois qu'il n'est pas nécessaire de connaître également la technologie pour apporter le changement. C'est cet amour du changement, cet amour de collaborer avec les autres pour faire ressortir le meilleur de nos innovations. J'apporte plus d'énergie, plus de zèle, plus de collaboration pour un monde technologique meilleur.

Je suis la lettre manquante pour compléter ce puzzle dans FOSSFA.

Primus Guenou

Bonjour! Je suis Primus du Togo. Je suis ingénieur diplômé de l'Université technique des sciences appliquées de Berlin et je suis titulaire d'un diplôme en techniques de gestion générale de la BEUTH Hochschule Fuer Technik (Berlin également). Je parle trois langues - anglais, français et allemand. Je suis actuellement directeur général de PDG Consulting et membre du comité de pilotage de FOSSFA. Je suis un bon auditeur. Cela signifie que je peux être très objectif et compréhensif. Mes principales compétences sont dans les domaines de la formation, de la gestion d'équipe et des négociations. J'aimerais voir une plus grande représentation des pays francophones au sein de FOSSFA.